Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier

Print Friendly, PDF & Email

Un vent de liberté

Je tiens à remercier Livraddict et les Editions Folio pour ce partenariat.

Editeur : Editions Folio- 217 pages

Ma note: 3.8 /5

L’histoire :  

Une photographe à la recherche de témoins du grand incendie de Matheson. Dans sa recherche elle va rencontrer des personnages bien particuliers et libres.

 

Mon avis : 

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire mais au final j’ai passé un très beau moment. L’auteur, canadienne de son état, nous épargne dans son livre de l’utilisation trop prononcée de vocabulaire et expressions canadiennes.

Le roman nous entraîne dans la recherche par une photographe de témoins d’un drame du début du siècle, un incendie qui détruisit pas moins de 8 villes et fit 223 morts. Notamment le fameux Boychuck ou Ted. Ce dernier est apparemment l’un des rescapés les plus cités lors de l’incendie.  Cette recherche l’amène à rencontrer des « ermites » Charlie et Tom qui vivent en liberté dans leurs cabanes au coeur de la forêt. Passé le temps de l’observation ou plutôt de l’apprivoisement  on voit naître une belle amitié.

Au début chaque l’auteur nous présente chaque protagoniste de l’histoire, nous conte son passé et comment ils sont arrivés là, à vivre loin de tout. On comprends le raisonnement qui les a guidés vers cette liberté. Libre c’est ainsi qu’ils se sentent et particulièrement dans leur approche de la mort. Ils parlent d’elle comme d’une amie et non pas d’une fatalité.

L’arrivée d’une femme va quelque peu bouleverser leur micro-univers, mais au final pour le bien de tous. Que ce soit Tom, Charlie ou la nouvelle arrivée Marie-Desneige, ils sont touchants. Ils paraissent à la fois si fragile et pourtant affichent une force impressionnante. Celle de choisir leur destinée.

L’auteur écrit avec style agréable, nous décrit avec beaucoup de passion l’environnement de nos anciens. Elle sait les rendre attachants mais surtout attendrissants ces personnes qui ont finalement un coeur gros comme ça. Sur le thème de l’amitié, de la liberté mais aussi de la mort, nous voyageons à leur côté dans ce périple.

Mon petit point positif: 

Ce roman m’a fait découvrir un fait dans l’histoire du Canada que je ne connaissais pas et, féru d’histoire, je me suis renseigné sur les événements, me permettant de m’insérer encore plus dans le roman.

 

9 réflexions au sujet de “Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier”

  1. Hou Hou, Première visite du P’tit Duc dans ton univers, j’aime beaucoup l’ergonomie et les couleurs et…………….. le contenu bien évidemment. Le Canada et ses immensités… c’est oui ! Merci pour ta découverte, @bientôt, Grybouille du « Léa Touch Book ».

  2. Hello 🙂
    J’ai également découvert ce livre grâce au partenariat et pour moi c’est un coup de cœur ! J’ai surtout été très touchée par les personnages, et j’ai trouvé le style de l’auteur très agréable.

Laisser un commentaire

Un peu de gymnastique cérébrale * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :