In my mailbox

Print Friendly, PDF & Email
mailbox

 

Je reprends le terme « In my mailbox » plutôt que de continuer avec « Mes derniers achats » pour pouvoir y inclure les emprunts.  L’idée c’est de partager les livres achetés, reçus en partenariat ou  empruntés à la bibliothèque ou des amis. Cette initiative  a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie et est initialement prévue chaque semaine, mais ça ne sera pas le cas pour moi, je n’ai pas suffisamment de mouvements de livres pour me le permettre.

 
Voici mes dernières acquisitions.

Livres donnés

Ma soeur a fait du rangement chez elle et j’ai donc hérité de quelques livres traitant de la ségrégation.

Les filles de l’ouragan de joyce maynard

Je n’ai encore jamais lu de livre de cet auteur, ce sera donc l’occasion de le découvrir. En prime il est dédicacé .

Elles sont nées le même jour, dans le même hôpital, dans des familles on ne peut plus différentes. Ruth est une artiste, une romantique, avec une vie imaginative riche et passionnée. Dana est une scientifique, une réaliste, qui ne croit que ce qu’elle voit, entend ou touche. Et pourtant ces deux femmes si dissemblables se battent de la même manière pour exister dans un monde auquel elles ne se sentent pas vraiment appartenir. Situé dans le New Hampshire rural et raconté alternativement par Ruth et Dana, Les Filles de l’ouragan suit les itinéraires personnels de deux « sœurs de naissance », des années 1950 à aujourd’hui.

.

Une saison blanche et sèche d’André Brink

Une oeuvre engagée de l’écrivain sud-africain disparu le 6 février. Je ne connais pas du tout ses romans mais celui-ci me tente beaucoup.

Ben Du Toit est un Afrikaner bien tranquille – un père de famille sans histoire que rien ne distinguerait de ses quatre millions de frères et soeurs bien tranquilles, sûrs d’eux-mêmes et de leur supériorité. Jusqu’au jour où Ben veut savoir. Savoir pourquoi le jeune fils de Gordon, le jardinier noir de l’école où il enseigne, a disparu sans laisser de trace dans les locaux de la police sud-africaine. Savoir pourquoi Gordon va disparaître à son tour, qui cherchait à connaître la vérité sur la mort de son fils.

.

Achat en librairie

Zakuro de Aki Shimazaki

Oui j’avais beaucoup aimé Mitsuba le premier volume et j’ai enfin acheté le tome 2. C’est une auteur que j’apprécie énormément et j’avoue que la littérature japonaise me manque un peu.

La dernière fois que Tsuyoshi Toda a vu son père, c’était en 1942, quand ce dernier partait travailler en Mandchourie, d’où il a été déporté en Sibérie après la fin de la guerre. Vingt-cinq ans plus tard, alors que sa mère sombre peu à peu dans les errances de l’alzheimer tout en conservant l’espoir de revoir un jour son mari, Tsuyoshi apprend que son père, porté disparu, est vivant au Japon. Lorsque le père accepte de rencontrer son fils, seul, il lui remet une lettre dans laquelle il explique les raisons de sa disparition : ce qui s’est passé sur le bateau qui le ramenait au Japon a brisé net le cours de sa vie.

Partenariat

Les Editions Le peuple de Mü m’ont fait parvenir le dernier ouvrage qu’ils éditent, #TimeTrotters de Nicolas Cartelet et je les en remercie

Renaissance de Jean-Baptiste Dethieux

Un roman de polar SF très plaisant qui n’est pas sans rappeler l’univers de JM Erre. Des voyages temporels en compagnie d’une ancienne star du X reconvertie en catcheuse et de nouveau reconvertie en tueuse revancharde. Un agent secret et un policier plus tard ils embarquent à 3 dans un drôle de voyage.

Une ex-star du porno reconvertie dans le catch professionnel et la castration criminelle.
Un inspecteur de police intellectuellement déficient lâché dans les méandres du temps.
Des pélicans géants et des iguanes qui parlent .

.

Le prix du Lecteur Livre de Poche

Voici la sélection reçue hier pour le mois de mars, que du bon encore une fois à mon avis.

 alt=Yeruldelgger de Ian Manook

Présenté comme le nouveau phénomène du polar, je suis ravi de pouvoir lire ce roman.

Rude journée pour le commissaire Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen. A l’aube, il apprend que trois Chinois ont été découpés au cutter dans une usine près d’Oulan-Bator. Quelques heures plus tard, dans la steppe, il déterre le cadavre d’une fillette aux boucles blondes agrippée à son tricycle rose ?

.

 alt=Le sommeil et la mort de A. J. Kazinski

Je ne connais absolument cet auteur, ce sera donc un surprise que de le lire.

Une nuit, à Copenhague. Une femme se jette d’un pont. Niels Bentzon, négociateur au sein de la police, n’a pas réussi à la dissuader de sauter. Qui est cette femme ? Que fuyait-elle ? Et que signifie l’énigmatique message écrit sur sa main ? Niels ne tarde pas à découvrir que la victime n’était pas une simple déséquilibrée mais une danseuse étoile du Ballet royal, disparue depuis deux jours. Selon les apparences, elle se serait donc suicidée. Mais lorsque l’autopsie révèle d’étranges anomalies, les certitudes sont ébranlées…

.

6 réflexions au sujet de “In my mailbox”

  1. je ne connais pas ces livres mais par contre j’aime beaucoup la couverture « les filles de l’ouragan » après le synopsie ne me déplait pas mais ce n’est pas un livre sur lequel je me jetterais si je le voie ^^
    bonne lecture

Laisser un commentaire

Un peu de gymnastique cérébrale * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :