« Le tailleur de pierre » de Camilla Lackberg

Print Friendly, PDF & Email

De mieux en mieux

Editeur : Editions Actes Sud – 593 pages

Ma note: 4.2 /5

L’histoire : 

Le corps d’une jeune fille est retrouvée en mer, noyée. Le hic c’est qu’elle est bien morte noyée mais dans un bain! Patrick Hedström se retrouve à mener une enquête difficile, pour l’homme et pour le jeune père qu’il est devenu. Heureusement il peut compter sur son équipe ou presque n’est ce pas Ernst! Erica elle découvre la vie de maman et ses aléas.

En parallèle nous suivons la vie de Agnès, dans les années 1920, une plongée dans cette époque où les apparences comptaient déjà. Il valait mieux être né dans la bonne famille, quoique…

Mon avis : 

Bien entendu je ne présente plus Camilla Lackberg et son talent, oui pour moi j’en suis accro. On continue à suivre la vie de Patrick et Erica même si, comme précédemment pour Le prédicateur, je regrette l’absence de Erica la journaliste/écrivain moins pesante dans l’enquête.  Bon en même temps elle est tellement proche du baby blues que l’envie d’enquêter est reléguée en dernier plan 😉

Patrick va donc mener une enquête difficile dans laquelle il va être confronté aux malheurs qui touchent 2 familles. Comme un clin d’oeil à sa nouvelle vie de père, il va prendre de plein fouet la détresse qui frappe lorsqu’un enfant est la victime. Encore une fois l’auteur joue sur des secrets enfouis, imprévisibles. Je commence à être habitué au style de l’auteur et pourtant, et heureusement, je suis encore surpris par les rebondissements qui ponctue la lecture de ce roman. Lecture en alternance d’une autre histoire qui se passe entre 100 et 50 ans en arrière.

J’ai pris beaucoup de plaisir d’ailleurs à lire cette « histoire » parallèle. On découvre un autre univers, d’autres vies, celle d’Anders, le tailleur de pierre et d’Agnès. Là aussi je trouve que l’auteur donne au père le rôle noble au contraire de celui d’Agnès. Je n’en dis pas plus pour ne rien révéler de l’histoire 😉

L’ensemble de l’intrigue nous emmène dans les tréfonds du genre humain, où il ne faut décidément pas se fier aux apparences. Encore une fois l’auteur sait nous captiver, nous faire vivre au coeur de ce village de Fjällbacka et de ses protagonistes. Le rythme est soutenu et l’alternance des 2 histoires ne gêne en rien.

 

Petite anecdote, j’aime bien les références à des séries TV que j’ai moi même vu 😉

Mon petit point positif :

Je trouve à l’histoire une sensibilité qui n’était pas présente lors des 2 premiers romans, peut être est ce parce que les interrogations sur le rôle du père me touche étant moi-même passé par là il y a encore peu. En tout cas je trouve ce roman très réussi et bien sûr je vous le recommande chaudement.

On sait que l’on tient un bon livre lorsque l’on se dit je lis encore 2 pages et qu’une heure plus tard on lit toujours 😉

 

4 réflexions au sujet de “« Le tailleur de pierre » de Camilla Lackberg”

    • c’est le cas, ensorcelé je suis ( mince maître Yoda sors de ce corps). Je suis vraiment accro à cet auteur et on s’attache à chaque roman de plus en plus à Patrick et Erica. Il faut que tu retrouves le temps pour les lire 😉

Laisser un commentaire

Un peu de gymnastique cérébrale * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :