L’étrange bibliothèque de Haruki Murakami

Print Friendly, PDF & Email

Etranges personnages dans cette bibliothèque

L’étrange bibliothèque de Haruki Murakami
L’étrange bibliothèque de Haruki Murakami

L’histoire :  

Un jeune homme se rend à la bibliothèque pour restituer ses livres et en chercher de nouveaux. Cette recherche va l’entraîner dans une drôle d’aventure angoissante et introspective.

Japon, de nos jours. Un jeune garçon se rend à la bibliothèque municipale. Jusqu’ici, rien que de très banal, le garçon est scrupuleux, il rend toujours ses livres à l’heure. Cette fois, pourtant, rien ne se passera comme prévu…

Editeur : Editions 10-18.fr- 288 pages | Sortie : 03/11/2016

.

L’auteur : 

Haruki Murakami, né à Kyoto en 1949 et élevé à Kobe, a étudié le théâtre et le cinéma à l’université Waseda, avant d’ouvrir un club de jazz à Tokyo en 1974. Son premier roman Écoute le chant du vent (1979), un titre emprunté à Truman Capote, lui a valu le prix Gunzo et un succès immédiat au Japon. Suivront, La Course au mouton sauvage, La Fin des temps, La Ballade de l’impossible, Danse, Danse, Danse, et L’éléphant s’évapore. Exilé en Grèce en 1988, en Italie, puis aux États-Unis, où il écrit ses Chroniques de l’oiseau à ressort et Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil, il rentre au Japon en 1995, écrit un recueil de nouvelles sur le séisme de Kobe, Après le tremblement de terre, une enquête sur l’attentat de la secte Aum, Underground, puis suivent Les Amants du Spoutnik, le superbe Kafka sur le rivage et 1Q84 (tomes 1, 2 et 3). Plusieurs fois favori pour le Nobel de littérature, Haruki Murakami a reçu le prestigieux Yomiuri Prize et le prix Kafka 2006. Après L’Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage, il autorise la publication d’Écoute le chant du vent suivi de Flipper,1973, ses deux premiers romans inédits. Son dernier recueil de nouvelles Des hommes sans femmes a paru aux éditions Belfond.
Sources : Editions 10-18.fr

Mon avis : 

J’ai craqué sur le cette édition de 10-18. Elle est superbe, la couverture et les illustrations internes font de ce livre un bel objet.

J’apprécie beaucoup les romans de Haruki Murakami qui oscille entre poésie et fascination de l’étrange et de l’absurde. L’étrange bibliothèque n’y déroge pas et, une fois encore l’auteur nous surprend. On suit donc un jeune garçon qui se présente à la bibliothèque municipale pour rendre ses livres empruntés et pour en rechercher de nouveau. Jusque là rien d’extraordinaire.

Seulement voilà, pour sa recherche de livre il est orienté vers la salle 107 où il rencontre un vieillard. À ce dernier il formule ses besoins. Il faut dire que le jeune n’aime pas rester dans l’ignorance par rapport à une question, et là il s’agit du système d’impôts de l’Empire Ottoman, Oui rien que cela. Sans en révéler plus de l’intrigue, le vieillard va emmener le jeune homme dans un lieu où il n’aura pas d’autres choix que d’assimiler des connaissances, et pour quelles finalités? Je vous laisse le découvrir.

Ce roman ,très vite lu, de 73 pages est un concentré du style de Haruki Murakami. Comme toujours le roman commence normalement avant de quitter le réel pour nous emmener vers du fantastique. L’ambiance est très sombre et pesante. On hésite à savoir si le jeune garçon vit réellement ce qui lui arrive ou si il n’est pas simplement entrain de rêver. Durant cette « aventure » il rencontra, outre le vieil homme, un homme-mouton – aussi craintif et soumit que l’animal – et une frêle jeune fille – qui sera un peu la voix de sa conscience. La lecture de ce livre laisse un sentiment étrange, l’impression d’avoir ouvert une porte sur un univers étrange et d’avoir à assister un étrange scénario.

Le côté sombre des illustrations collent tout à fait à l’univers du texte et, sans aucun doute, aide le lecteur à plonger au coeur de l’intrigue.

.

Le style

Il est à la fois indescriptible et tellement spécifique à cet auteur. Ce mélange de poésie et de fantastique est la caractéristique même du style de l’auteur. On entre très vite dans l’histoire et on est saisi par l’histoire sans s’en rendre compte. Bref du Murakami tout craché.

Mon petit point positif :

Sans détour la qualité de la réalisation du livre, avec une superbe couverture et de magnifiques planches d’illustrations. Un beau petit livre.

 

Pour en savoir + :

Les romans de Haruki Murakami édités chez 10-18.fr : https://www.10-18.fr/livres/litterature-etrangere/letrange_bibliotheque-9782264069115/

Sur l’illustratrice kate Menschik : https://fr.pinterest.com/vespergold/kat-menschik/

2 réflexions au sujet de “L’étrange bibliothèque de Haruki Murakami

Laisser un commentaire

Un peu de gymnastique cérébrale * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

%d blogueurs aiment cette page :