Black Out de Marc Elsberg

Print Friendly, PDF & Email

Le « coût » de la panne électrique

L’histoire :  

Marc Elsberg nous entraîne dans une véritable course-poursuite sur fond de pénurie d’énergie.

Et si le monde que nous connaissons, dépendant de l’électricité et des nouvelles technologies, était sur le point de disparaître ? Par une froide soirée d’hiver, les lumières de Milan s’éteignent. Puis c’est au tour de la Suède, de l’Allemagne, de la France… : partout en Europe, le réseau électrique est en train de lâcher. Menace terroriste ou défaillance technique ? Tandis que l’Europe s’enfonce dans l’obscurité et cède à la panique, plusieurs centrales nucléaires menacent la vie de million d’êtres humains. Une véritable course contre la montre commence alors pour Manzano, ex-hacker italien, croit savoir qui est responsable et cherche désespérément à en informer les autorités. Thriller européen brillamment mené, Black-out plonge le lecteur dans une réalité qui pourrait être demain la nôtre.

Editeur :Editions Pocket – 552 pages | Sortie : 23/03/2016

L’auteur : 
Marc Elsberg est né à Vienne. Depuis la publication en 2012 de Black-out, véritable phénomène éditorial en Allemagne, il est régulièrement invité par tous les médias nationaux allemands pour son expertise scientifique et technique sur les menaces que font peser sur notre société les progrès de l’hyper-connectivité. J’ai eu la chance d’échanger avec lui aux Quais du Polar sur son roman, c’est une personne très accessible et passionné par son sujet.

Mon avis : 

Le polar qui vous interpelle ! 

Le roman commence doucement. J’ai trouvé délicat les premiers chapitres du fait du nombre de protagonistes, de lieux, de situation. Mais ensuite tout devient fluide et captivant, du moment où l’auteur se recentre sur les personnages principaux.

Ce qui ressort le plus c’est le réalisme de l’histoire. La possibilité que de tels phénomènes se produisent et engendrent autant de dégâts est tout à fait plausible.

L’histoire nous emmène en Italie où Piero Manzano, expert informatique ou plutôt hacker génial, vient de subir un accident de voiture, consécutif à l’extinction des feux de signalisation. Les cours chapitres qui suivent nous font parcourir l’Europe où petit à petit le Black Out s’installe. Entendez par là qu’il n’y a plus d’électricité.
Rapidement les autorités prennent la mesure de l’incident et surtout des conséquences qu’il engendre. Imaginez une centrale nucléaire privé de ses capteurs d’alertes pour refroidir ses réacteurs, ou bien un hôpital ou une banque… Alors oui les systèmes de secours sont là, heureusement. Mais sont-ils conçus pour tenir longtemps ?

C’est cette course poursuite pour résoudre la panne et pour survivre tout simplement qui va s’enclencher. Pour une lecture addictive et rythmée. D’un côté Manzano et une journaliste américaine, de l’autre Bollard, agent d’interpol. Et au milieu des courts chapitres sur leurs familles et ennemis.

Le roman monte en pression, les rebondissements sont efficace pour maintenir le lecteur en haleine. Ce livre, au-delà de l’intrigue, nous interpelle sur notre monde hyper-connecté, notre dépendance quotidienne à ces technologies qui nous apportent tant. Mais qui peuvent très rapidement nous piéger. Et cela soulève également la question de la sécurité des infrastructures sensibles type usine chimique, centrale nucléaire…

La lecture est bien aidée par la qualité des éléments techniques et organisationnels qui viennent parfaitement illustrer les faits, et leurs donner toute la véracité pour nous faire frémir.

Le style

Marc Elsberg maîtrise son sujet et ça ne fait pas de doute. Il donne une dimension de vulnérabilité à notre société avec un calme qui vous donne froid dans le dos. Si les premiers chapitres sont un peu longs, mais nécessaires pour la mise en place des protagonistes et de l’histoire, les suivants sont courts et rythmés.

Ma Note : 4/5

Mon petit point positif :

Le sujet, actuel et perturbant. L’hyper-connectivité est notre quotidien, mais qu’elles en sont les limites et les risques ?

1 réflexion au sujet de “Black Out de Marc Elsberg”

Laisser un commentaire

Un peu de gymnastique cérébrale * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :