Celui dont le nom n’est plus de René Manzor

Print Friendly, PDF & Email

J’ai aimé la couverture en la voyant sur le site de « La tête dans les livres » et en lisant son retour je me suis dit lui il va falloir que je le lise rapidement…c’est chose faite :

Editeur : Editions Kero – 400 pages

Ma note: 4/5

L’histoire

Des crimes odieux sous forme de sacrifices commis en plein Londres. Des coupables  éplorés de la perte , de leurs propres mains, d’un être qui leur était cher . Un détective Mckenna épaulé d’une criminologue du FBI mène cette enquête où il faut ouvrir l’oeil…ou pas.

 

Mon avis

Londres offre décidément toujours des décors parfaits pour des crimes inimaginables….et pourtant la lecture fait frissonner, la plume de l’auteur nous décrit les scènes avec une précision « verbale » que l’on se croit presque dans la pièce. Le rythme est agréable et les aller-retours entre l’enquête et la vie privée des 2 principaux antagonistes sont fluides. On avance rapidement dans l’enquête certes, mais le mobile est flou jusqu’à la fin.  Je suis vraiment rentré dans cette enquête avec délectation même si parfois certaines descriptions sont un peu longue, mais rien de grave. Il y a une vraie recherche dans les mobiles « ésotériques » des meurtres et on se demandent longtemps pourquoi?

Les personnages sont très vite attachants, notamment Mckenna, super flic et père attachant (décidément le fait d’être père me rend sensible). Je suis ravi d’avoir découvert ce livre qui m’a offert un bonheur de lecture. Donc merci à la tête dans les livres pour cela.

Mon petit point positif

Le dernier chapitre m’a scotché, j’ai rien vu venir et pourtant je pensais avoir l’esprit vif. Un vrai plaisir et un coup de coeur. A lire cet été !

2 réflexions au sujet de “Celui dont le nom n’est plus de René Manzor”

    • Carrément, rien que pour ce moment je ne peux que te remercier 😉
      Après 2 livres plus calmes dirons-nous je suis repasser au polar voir même thriller avec « De fièvre et de sang », ça commence plutôt pas mal. tu connais?

Laisser un commentaire

Un peu de gymnastique cérébrale * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :