Des clous dans le coeur de Danielle Thiéry

Print Friendly, PDF & Email

Rien n’est jamais terminé

Des clous dans le coeur de Danielle Thiéry
Des clous dans le coeur de Danielle Thiéry

Lecture faite pour les explorateurs du polar de lecteur.com que je remercie ainsi que les éditions J’ai Lu.

L’histoire :  

Danielle Thiéry nous offre un très bon polar aux multiples facettes, celles d’enquêtes, celles des femmes et des hommes exerçant ces missions, celles d’esprits machiavéliques. Une intrigue captivante qui mérite toute notre attention.

Miné par ses excès et la maladie, le commandant Revel crache le sang et sa haine de l’hypocrisie. Bourru, taiseux et rogue, il enrage devant les affaires non résolues à la Police judiciaire de Versailles. A la découverte du cadavre d’une idole vieillissante du show-business s’ajoute une énigme vieille de dix ans qui tourmente Revel : le double crime jamais élucidé des tenanciers d’un bar, qui coïncide avec la disparition de sa femme.
Et si la vérité pouvait sortir de la bouche d’un enfant autiste, témoin malgré lui de la brutalité des hommes ?

Editeur : J’ai Lu /  348 pages | Sortie : 14/03/2018

Danielle Thiéry : 

Première femme commissaire divisionnaire de l’histoire de la police française, Danielle Thiéry est devenue une figure incontournable de la scène polar. Elle a reçu le prix Polar à Cognac, le prix Exbrayat et le prix du Quai des Orfèvres pour Des clous dans le cœur.

Sources : J’ai Lu

Mon avis : 

Le commandant Revel ne s’est jamais remis de la disparition, soudaine et inexpliquée, de son épouse. Curieusement celle-ci correspond à une enquête de double meurtres, jamais élucidée, et qui le suit depuis des années. La découverte du corps sans vie d’une ex gloire du rock va réveiller ses vieux démons. Mais le temps compte car le commandant, exigeant dans son travail amène inexorablement son corps à la fosse.

Dans le groupe nombreux sont ceux qui s’inquiètent de l’état de leur chef, état physique et psychique. Car pour couronner le tout la fille du commandant traverse elle aussi une crise conflictuelle, avec son corps.

L’enquête sur l’ex star va se révéler plus complexe que « C’est le petit ami qui l’a tué », de nombreuses pistes vont être explorées, entre hasard et chance provoquée le groupe va avancer tout en laissant à Revel la liberté de continuer d’enquêter sur son vieux dossier et son flair finira par lui donner ce qui lui faisait défaut depuis longtemps, une piste viable. Les voix du passée finissent par se fait entendre et l’obstination par payer, même si certains secrets devraient rester inaccessibles.

Danielle Thiéry nous régale avec un roman ensorcelant où se côtoient 2 enquêtes pourtant si différentes et tellement proches à la fois. Et puis il y a ces descriptions de la vie d’un groupe de flics, humains avant tout, qui souvent font passer leurs missions avant leurs familles. On voit ici toute la maîtrise du sujet de celle qui fut la première femme commissaire divisionnaire. Ce livre se lit avec angoisse à chaque page tournée. Il y a du rythme et des sentiments dans ce roman qui mérite largement les récompenses reçues.

Un excellent polar où l’obstination est récompensé au prix de nombreux sacrifices. Une plongée dans les coulisses d’une vie de flic touchante. Je le conseilles vivement.

Laisser un commentaire

Un peu de gymnastique cérébrale * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :