Le maître des livres, tome 2 de Umiharu Shinohara

Print Friendly, PDF & Email

Les livres choisissent leurs lecteurs

L’histoire :  

Ce second tome du Maître des livres nous permet d’en savoir plus sur les personnages de la Rose Trémière et des leurs environnements. Je n’ai pas chroniqué le 1er tome mais je vais profiter de cette chronique pour vous faire part de mon ressenti général sur ce seinen.

Le bibliothécaire Mikoshiba, surnommé affectueusement « champignon » par les enfants, travaille dans la bibliothèque pour enfant « La Rose Trémière », une institution privée fondée par Madame Kotegawa, dame pleine de vie qui a une passion débordante pour les oeuvres littéraires.

 

Editeur : Editions Komikku – 188 pages | Sortie : aoüt 2014

L’auteur : 

Umiharu Shinohara est scénariste et dessinateur. Il vit au Japon et nous offre là son 1er manga.

Mon avis : 

J’avais noté ce manga sur ma liste depuis un petit moment, pour deux raisons : parce que j’aime beaucoup les mangas et parce que celui-ci tourne autour des livres et des bibliothèques. Le théâtre est donc propice pour j’apprécie. Et c’est le cas.
Dans ce seinen on découvre la bibliothèque de La Rose Trémière tenu par Mikoshiba. Bibliothécaire à l’aspect bourru il excelle dans son métier sachant conseiller le bon livre aux bonnes personnes. Comme il le dit c’est le livre qui vous choisit. Et j’aime cette maxime. Chaque livre a un lien avec la vie de son lecteur à qui Mikoshiba le “prescrit”.
Revenons à la bibliothèque, cette dernière a une particularité, elle est destinée aux enfants. Alors lorsqu’un adulte franchit ses portes, c’est en général pour re-découvrir des souvenirs oubliés.
Dans ce tome 2 on retrouve Monsieur Myamoto. C’est cet homme qui un soir d’égarement arrive à la bibliothèque et c’est avec lui qu’on découvre ce lieu unique et ceux qui la font vivre.
Au début du tome on prends connaissance du libraire, qui voit en la bibliothèque et au succès de Mikoshiba, une concurrence. N’y tenant plus il va s’expliquer de vive voix avec le bibliothécaire. La façon dont ce dernier va lui faire prendre conscience que leurs activités sont plus que complémentaires et qu’ils dépendent l’un de l’autre est touchante. Il suffit parfois de battre les préjugés et d’ouvrir le dialogue pour comprendre beaucoup de chose.
Ensuite les chapitres se consacrent aux 2 assistantes de Mikoshiba, sur leurs sentiments et leurs passés. Puis vint forcément le tour de Mikoshiba.

Le chapitre qui traite de l’écriture de livre pour enfants est intéressant, car il montre avec gentillesse et dérision que souvent sont oubliées les personnes à qui l’ouvrage est destiné. Et que leurs réactions se vivent et non se devinent.

J’ai vraiment le coup de coeur pour cette série. Elle traite simplement et avec sensibilité du rapport avec les livres et l’imaginaire. Rien de surnaturel dans ce seinen, juste des scènes quotidiennes d’une bibliothèque pour enfants. Je suis totalement accro aux personnages, à la fausse rudesse de Mikoshiba, à la maladresse de M Myamoto, à la passion des assistantes, aux enfants pleins de rêves. De certaines lectures ressortent des morales. Comme quoi lire avec un regard d’adulte un livre pour enfants, permet de découvrir l’adulte que l’on est devenu.

Le style

Les dessins sont simples mais laisse paraître toute la sensibilité qui émane des personnages. Comme dans le tome 1 chaque chapitre tourne autour d’un livre et d’un personnage. On apprend à les connaître par le biais de ces lectures qui dévoile une partie de leurs souvenirs d’enfance. Cette fois l’auteur nous fait découvrir deux métiers “satellites” de la bibliothèques. Le libraire et l’auteur. J’apprécie tout particulièrement les tempéraments des personnages et, comme dans tout manga, les petits dialogues annexes en off qui font sourire.

Ma Note : 4.2/5

Mon petit point positif :

J’ai emprunté ces 2 tomes à ma bibliothèque, section jeunesse. Joli clin d’oeil.

1 réflexion au sujet de « Le maître des livres, tome 2 de Umiharu Shinohara »

Laisser un commentaire

Un peu de gymnastique cérébrale * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :