Tonbo de Aki Shimazaki

Print Friendly, PDF & Email

L’absence du père

Editeur : Editions Babel- 115 pages

Ma note: 4 /5

L’histoire : 

Nobu Tsunado, le collègue amical du premier tome. Après son départ de l’entreprise Goshima, il a fondé un ‘juku’, sorte de cours de préparation aux concours. Petit à petit on va découvrir son passé familial.

Mon avis : 

3ème opus du cycle Au coeur du Yamato dans lequel nous suivons Nobu Tsunoda, un ancien employé de la compagnie Goshima. Cette fois pas de lien avec l’histoire du Japon, mais une mise en avant du fonctionnement scolaire au Japon.  Après avoir démissionné de Goshima, Nobu a créé un juku où il enseigne en cours du soir et du week-end. Son père lui-même enseignant était un homme apprécié de ses élèves, jusqu’au jour où un malheureux incident se produisit et qui aura pour conséquences de le faire sombrer, de lui perdre son honneur et d’entraîner son suicide.

C’est l’appel d’un certain Jiro Kâno qui déclenchera cette plongée dans les douloureux souvenirs familiaux de Nobu. Jiro était un élève de son père, un jeune garçon pour qui il avait de l’affection. Il souhaite rencontrer Nobu pour se confier sur cette époque, sur son père et sur le fameux incident.  Encore une fois on note toute l’importance portée par la société japonaise à l’honneur et les dégâts qui peuvent en découler.

Aki Shimazaki par une plume sensible et des mots simples nous fait prendre part à ces événements.  Sans superflu nous sommes ému par les souvenirs qu’évoque Nobu en rapport à son père. Lorsque vous regardez une étendue d’eau vous êtes apaisé par la douceur de sa surface, tout en étant impressionné par les innombrables richesses qui se cachent dans ses profondeurs. Voilà ce que l’on ressent à la lecture d’un roman d’Aki Shimazaki. Un style serein nous révélant la beauté du texte.

Cette phrase extraite du roman illustre parfaitement ces propos : “Les mélodies raffinées, les mots merveilleusement choisis.

Mon petit point positif :

On tombe encore une fois sous le charme émouvant de ce petit roman, qui sans prétention, nous fait voyager au coeur de la société et de la culture japonaise.

 

Cette lecture est faîte dans le cadre du challenge Ecrivains japonais d’hier et d’aujourd’hui

logo-challenge-c3a9crivains-japonais

Laisser un commentaire

Un peu de gymnastique cérébrale * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :