Entre mes mains le bonheur se faufile – Agnès Martin-Lugand

Print Friendly, PDF & Email

Elle a un rêve

L’histoire :  

Iris est une jeune femme mariée, une bonne situation professionnelle, mais est-ce que cela suffit à son bonheur? Iris a un rêve et celui-ci semble la rattraper.

Iris étouffe dans sa petite vie étriquée de la bourgeoisie de province. Un mariage qui se délite, un métier frustrant, elle s’échappe dans des drapés vaporeux et de sages petites robes sur mesure. La couture est son refuge, la machine suivant la cadence de son cœur apaisé. Jusqu’au jour de l’explosion, lorsque Iris découvre que ses parents lui ont volé ses aspirations de jeunesse.
Alors elle déchire le carcan et s’envole pour suivre la formation dont elle rêvait. Et, de fil en aiguille, sous l’égide autoritaire de l’élégante Marthe, Iris se confectionne une nouvelle vie, dans l’exubérance du Paris mondain.

Editeur : Editions Pockets – 281 pages | Sortie : mai 2015

L’auteur : 

Agnès Martin-Lugand a exercé pendant 6 ans en tant que psychologue clinicienne dans la protection de l’enfance. Depuis elle se consacre à l’écriture, avec la réussite méritée. Elle sait décrite avec justesse et sensibilité les émotions de ses personnages, les rendant tellement humains et attachants. Elle a écrit 3 romans, Les gens heureux lisent et boivent du café, Entre mes mains Le bonheur se faufile et La vie est facile, ne t’inquiète pas – qui est la suite du 1er roman.

Mon avis : 

J’ai vraiment apprécié cette lecture. Agnès Martin-Lugand – dont c’est le second livre que je lis après Les gens heureux lisent et boivent du café – a vraiment un style plaisant. Ce texte est plein d’humanité, d’espoir et d’amour. On suit Iris, trentenaire, mariée à un médecin, une jeune femme qui a une vie parfaite, du moins en apparence. Iris, elle a un rêve, la couture. Elle n’a pas pu le concrétiser pour des raisons que l’on apprend dès les premières pages. Suite à une dispute familiale elle va reprendre sa vie en mains, se donner les moyens de réaliser son rêve. De fil en aiguille elle se rend à Paris pour suivre une formation dans un institut privé. Elle y rencontre Marthe, une égérie qui va la prendre sous son aile et devenir son mentor. Elle fait aussi la connaissance de Gabriel, charmeur prédateur, qui ne laisse Iris insensible. Ce choix va forcément avoir une impacte sur la vie d’Iris, loin de ce qu’elle imaginait, mais elle va se retrouver elle, telle qu’elle est réellement. Et le bonheur vient avec.

On voyage dans le Paris mondain, avec ses codes et son univers presque impitoyable. Marthe apparaît comme une personne respectable et respectée, elle est dure en affaire mais avec une tendresse toute maternelle envers Iris. Elle me rappelle Meryl Streep dans Le diable s’habille en Prada. 

Au-delà de la romance, le livre aborde le thème du choix de vie. Faut-il oser tout bouleverser et prendre un risque pour vivre de sa passion. Une problématique que toute personne rencontre à un moment donné, je penses à certaines blogueuses qui se reconnaîtront 😉

Ce roman est beau, pas mielleux mais il fait du bien à le lire.

Le style

C’est un style simple mais touchant. Les mots mettent en exergue les émotions des personnages avec beaucoup de sensibilité. Les pages se lisent avec plaisir, l’histoire est captivante et nous surprend par moment. On retrouve les ingrédients qui font du bien: tendresse, humour et passion. C’est un livre qui fait remotive, c’est une histoire que l’on peut affronter à un moment de sa vie et qui vous donne envie de croire en soi et au bonheur.

Ma Note : 4/5

Mon petit point positif :

La couverture qui encore une fois me séduit. Une image forte qui nous laisse libre d’imaginer le contexte et qui nous saisit.

14 réflexions au sujet de “Entre mes mains le bonheur se faufile – Agnès Martin-Lugand”

  1. Je me disais bien que j’avais vu son nom quelque part. J’ai repéré depuis un moment Les gens heureux lisent et boivent du café. On en parle en grand bien. Et tu me dis qu’en plus ses autres livres sont aussi plaisant. Il faudra que je teste. Merci pour ton avis. 🙂

  2. Tu me donnes envie de l’acheter tout de suite ! J’ai hâte de rencontrer Marthe, et surtout de savoir pourquoi elle à bifurqué de son rêve de couture… Je le note dans la liste de mes envies.

Laisser un commentaire

Un peu de gymnastique cérébrale * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :