Retour sur le Prix des Lecteur du Livre de Poche 2015

Print Friendly, PDF & Email

prix-lecteur
Cette année j’ai eu la chance de faire partie du jury Polar pour le Prix des lecteurs du Livre de Poche.

En quoi cela consiste?

Il faut lire, chroniquer et voter chaque mois pour la sélection qui nous est envoyée. Puis choisir parmi les livres finalistes celui qui sera le Prix des lecteurs pour l’année en cours.
J’ai donc eu 17 polars à lire de février à août, certains étant de vrais régals, d’autres un peu moins. Mais l’essentiel c’est que j’ai découvert d’excellents auteurs et que j’ai pu partager cela avec vous. J’en profite pour remercier l’équipe du Livre du Poche qui nous a gâté tout au long de cette sélection, qui a répondu présente à nos interrogations et qui était au petit soin pour nous.

La sélection 2015

Je commence cette sélection avec le lauréat : Je suis Pilgrim de Terry Hayes. Époustouflant. Addictif. Un pavé qui se lit en un rien de temps tellement il est captivant. Du polar à la sauce espionnage sur fond de terrorisme, à lire pour vous régaler.

pilgrimJe suis Pilgrim de Terry Hayes

Une jeune femme assassinée dans un hôtel sinistre de Manhattan. Un père décapité en public sous le soleil cuisant d’Arabie Saoudite. Un chercheur torturé devant un laboratoire syrien ultrasecret. Un complot visant à commettre un effroyable crime contre l’humanité. Et en fil rouge, reliant ces événements, un homme répondant au nom de Pilgrim. Pilgrim est le nom de code d’un individu qui n’existe pas officiellement. Il a autrefois dirigé une unité d’élite des Services secrets américains. Avant de se retirer dans l’anonymat le plus total, il a écrit le livre de référence sur la criminologie et la médecine légale. Mais son passé d’agent secret va bientôt le rattraper…

.

Qui? de Jacques Expert

Laetitia est morte, violée et assassinée. Son tueur voilà 19 ans que la justice lui court après, dans un an il y aura prescription. Une émission est diffusée sur ce fait marquant, devant laquelle prennent place 4 couples, 4 amis et anciens voisins…. le tueur est parmi eux. Tout le long de la diffusion les différents protagonistes se souviennent, une plongée dans l’horreur.

.

La Reine de la Baltiquede Viveca Sten

Un corps retrouvé sur une plage de l’île de Sandhamn, au large de Stockholm… Suicide ? Noyade ?… L’inspecteur Thomas Andreasson, un habitué de ce petit bout de terre jusqu’alors paradisiaque, est chargé de l’enquête. Nora Linde, une amie d’enfance devenue avocate et dont la perspicacité est redoutable, lui propose son aide. Mais l’été vire au cauchemar quand une femme est assassinée dans sa chambre d’hôtel. Et si, désormais, plus personne n’était à l’abri ?

.

 alt=Yeruldelgger de Ian Manook

Rude journée pour le commissaire Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen. A l’aube, il apprend que trois Chinois ont été découpés au cutter dans une usine près d’Oulan-Bator. Quelques heures plus tard, dans la steppe, il déterre le cadavre d’une fillette aux boucles blondes agrippée à son tricycle rose ?

.

 alt=Le sommeil et la mort de A. J. Kazinski

Une nuit, à Copenhague. Une femme se jette d’un pont. Niels Bentzon, négociateur au sein de la police, n’a pas réussi à la dissuader de sauter. Qui est cette femme ? Que fuyait-elle ? Et que signifie l’énigmatique message écrit sur sa main ? Niels ne tarde pas à découvrir que la victime n’était pas une simple déséquilibrée mais une danseuse étoile du Ballet royal, disparue depuis deux jours. Selon les apparences, elle se serait donc suicidée. Mais lorsque l’autopsie révèle d’étranges anomalies, les certitudes sont ébranlées…

.

Un vent de cendres de Sandrine Collette

Malo a un mauvais pressentiment. Depuis leur arrivée au domaine de Vaux pour faire les vendanges, Octave, le maître des lieux, regarde sa sœur Camille d’un œil insistant. Le jeune homme voudrait quitter l’endroit au plus vite. Camille trouve ses inquiétudes ridicules, mais l’étrange fascination d’Octave met son frère mal à l’aise. Camille, elle, oscille entre attirance et répulsion envers cet homme au visage lacéré par une vieille blessure. Ils se disputent et, le troisième jour, Malo n’est plus là. Alors que personne ne semble s’en soucier, Camille sent aussitôt qu’il s’est passé quelque chose. Leur reste-t-il une chance de sortir vivants de ce lieu ou le piège est-il déjà refermé ?

.

Le chasseur de regards de Sebastian Fitzek

Alexander Zorbach, reporter dans un grand quotidien berlinois, a déjoué les plans du tristement célèbre Voleur de regards, un psychopathe ayant assassiné plusieurs enfants avant de leur prélever l’œil gauche. Mais ce dernier s’est évaporé dans la nature. Avec une nouvelle proie : Julian, le propre fils de Zorbach… Dans le même temps, l’un des meilleurs ophtalmologues du monde est soupçonné d’avoir pour le plaisir découpé les paupières de plusieurs femmes. Qui sont ces monstres ? Pourquoi une telle fascination morbide ? 

.

Gun Machine de Warren Ellis

John Tallow et son équipier Jim Rosato sont envoyés dans un immeuble délabré de Pearl Street où un forcené, nu comme un ver, tire sur tout ce qui bouge. Rosato est tué et, de rage, Tallow décharge son flingue sur le meurtrier. Derrière le cadavre, un trou dans le mur d’un appartement. A l’intérieur, une centaine d’armes, fixées sur les murs, du sol au plafond. Toutes, sans exception, correspondent à des crimes non élucidés. Avec cet arsenal sur les bras, Tallow doit essuyer la colère de ses supérieurs et résoudre l’affaire, avec pour seule aide le concours de deux dingues de la police scientifique.

 

.

Minuit à Pékin de Paul French

Pékin, janvier 1937. Le corps d’une jeune femme, atrocement mutilé, est retrouvé dans le vieux quartier de la Légation. Pamela Werner, 20 ans, était la fille adoptive de l’ancien consul de Grande-Bretagne. Crime d’un rôdeur ou affaire d’État ? L’inspecteur Dennis est dépêché par le Foreign Office. Or, dans un Pékin en plein chaos politique et en pleine dépravation morale où planent les rumeurs de l’invasion japonaise, personne n’est pressé de voir la vérité éclater. Cet assassinat pourrait bien faire l’effet d’une bombe diplomatique…

.

Un Été Blanc et Noir de Frédéric Couderc

Fin des années 1960. Lois discriminatoires, townships, relégation dans les bantoustans, torture et assassinats… la liste est longue des violences que subissent les Noirs et les métis d’Afrique du Sud sous le règne de l’apartheid. Dans l’autre monde, celui des Blancs, le professeur Barnard va bientôt réaliser la première greffe du cœur. C’est dans ce pays, où se mêlent la liberté des « swinging sixties » et l’horreur de la ségrégation, que Marianne, jeune Parisienne professeur de lettres, débarque pour enseigner à l’université du Cap. Elle y rencontre Denise, une avocate blanche engagée dans la lutte contre les lois raciales, et Victor, Afrikaner charmeur, désinvolte et richissime qu’elle va aimer passionnément. Elle sera également impliquée dans un projet fou : faire évader Mandela des geôles de Robben Island.

.

Trouvée de Luc Bossi & Isabelle Polin

Clara savoure la chance d’avoir enfin rencontré l’homme de sa vie, le brillant neurologue François Ménard. Un jour, elle tombe sur un mot énigmatique dans ses affaires : « Je t’ai trouvée. » Elle le montre à François sans se douter que cette découverte va les entraîner dans un cauchemar. Elle apprend par son compagnon que deux meurtres commis à neuf ans d’intervalle, et aussi barbares que similaires, sont l’œuvre d’un même tueur, qui surgit tout droit de son passé et n’a qu’une obsession : Clara. La jeune femme doit préserver la vie idéale qu’elle s’est construite en reconstituant les souvenirs douloureux qui lui échappent.

.

L’heure du chacal de Bernhard Jaumann ( je n’ai pas chroniqué ce roman)

La saison des pluies tarde à venir en ce mois de janvier et la Namibie courbe l’échine sous la chaleur et la sécheresse. A Windhoek, la capitale, un homme est abattu à la kalachnikov à travers les barbelés électrifiés de sa propriété. C’est le premier d’une série de meurtres. Les victimes – riches et blanches – ont, vingt ans plus tôt, trempé dans l’assassinat d’un avocat, Anton Lubowski. Clemencia Garrise est chargée de l’enquête. Elle est noire, originaire d’un township. Des exactions de l’apartheid et du combat pour l’indépendance de la Namibie, elle ne connaît que les histoires qu’on lui a racontées.

.

Les rues de Santiago de Boris Quercia

Il fait froid, il est six heures du matin et Santiago n’a pas envie de tuer qui que ce soit. Le problème, c’est qu’il est flic. Il est sur le point d’arrêter une bande de délinquants, dangereux mais peu expérimentés, et les délinquants inexpérimentés font toujours n’importe quoi… Après avoir abattu un jeune homme de quinze ans lors d’une arrestation musclée, Santiago Quiñones, erre dans les rues de sa ville, Santiago du Chili, en traînant son dégoût. C’est ainsi qu’il croise le chemin de la belle Ema Marin, une courtière en assurances qui semble savoir beaucoup de choses sur son passé.

.

La suite ne sera que silence Christian Bindner

Quatre heures, le temps du délibéré de la cour d’assises qui juge Baptiste Chauvalet pour avoir assassiné le tortionnaire de son fils de 7 ans. Quatre heures de la vie d’un homme à la fois victime et bourreau. « Le procès de la légitime vengeance », titre la presse. Sous le poids de l’attente, les événements qui ont mené à l’enlèvement de son fils reviennent à Baptiste. Histoires dans l’histoire, se juxtaposent les souvenirs des procès auxquels il a assisté en tant que dessinateur judiciaire : le petit Grégory, François Besse, les bébés congelés, Outreau…

.

Diables au paradis de Franco Di Mare

Naples. Côté face, une des baies les plus spectaculaires au monde. Côté pile, des quartiers en décomposition. Le bien et le mal, indissolublement liés. Chacun, quel qu’il soit, participe à la corruption ou est victime de l’impitoyable machine à broyer du système mafieux. Certains, tout près de s’en sortir, retombe dans la fange comme Carmine Cacciapuoti, brillant aspirant professeur trahi par ses pairs et devenu tueur à gages. D’autres s’accroche coûte que coûte à l’idée de justice comme le journaliste Marco De Matteo. Ces deux hommes vont finir par se croiser…

.

Le lecteur de cadavres  d’Antonio Garrido

Ci Song est un jeune garçon d’origine modeste qui vit dans la Chine du XIIIe siècle. Après la mort de ses parents, l’incendie de leur maison et l’arrestation de son frère, il quitte son village avec sa petite sœur malade. C’est à Lin’an, capitale de l’empire, qu’il devient fossoyeur des « champs de la mort » avant d’accéder à la prestigieuse Académie Ming. Son talent pour expliquer les causes d’un décès le rend célèbre. Lorsque l’écho de ses exploits parvient aux oreilles de l’empereur, celui-ci le convoque pour enquêter sur une série d’assassinats. S’il réussit, il entrera au sein du Conseil des Châtiments ; s’il échoue, c’est la mort.

.

Arizona Tom de Ginzberg Norman

L’affaire la plus marquante de la carrière d’Ocean Miller, shérif d’une bourgade paumée d’Arizona, fut celle de Tom, douze ans, traînant en plein désert un cadavre démembré. Persuadé de l’innocence du gamin, alors que les notables l’avaient déjà condamné, Ocean mettra tout en œuvre pour retrouver la piste des coupables. Mais parviendra-t-il à sauver le petit bonhomme de la potence et à redorer son étoile ternie par son amour du bourbon ?

.

1 réflexion au sujet de “Retour sur le Prix des Lecteur du Livre de Poche 2015”

Laisser un commentaire

Un peu de gymnastique cérébrale * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :