C’est lundi…Que lisez-vous?

lisez-vous

Le principe de ce rendez-vous est simple, il faut répondre à trois questions chaque lundi:

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

J’ai connu ce rendez-vous sur le site de Galléane et je me suis dis pourquoi ne pas participer, même si mon débit de lecture n’est pas aussi volumineux que le sien ;-).

J’ai eu la chance d’être choisi par Babelio pour le partenariat sur Une putain d’histoire de Bernard Minier, un auteur que je suis et aime beaucoup.

Lire plus

In my mailbox

mailbox

 

Je reprends le terme « In my mailbox » plutôt que de continuer avec « Mes derniers achats » pour pouvoir y inclure les emprunts.  L’idée c’est de partager les livres achetés, reçus en partenariat ou  empruntés à la bibliothèque ou des amis. Cette initiative  a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie et est initialement prévue chaque semaine, mais ça ne sera pas le cas pour moi, je n’ai pas suffisamment de mouvements de livres pour me le permettre.

Voici les 2 romans sur lesquels j’avais des vues depuis un petit moment, grâce à Babelio et aux éditions XO j’ai pu avoir Une putain d’histoire de Bernard Minier. Mon petit tour à la librairie m’a permis de craquer sur Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur.

Série Z – J.M.Erre

Série Z, un roman farfelue à l’intrigue picaresque

Editeur : Pocket – 282 pages

Sortie : 2 janvier 2014

Ma note: 4/5

L’histoire :  

Félix est un scénariste amateur – voire très amateur – de nanars aux titres souvent explicites. Jusqu’au jour où son nouveau scénario semble sur le point de trouver un producteur. Le hic c’est que sa fiction semble rattrapée par la réalité. Une enquête dans un univers totalement décalé.

Félix Zac vit aux crochets de Sophie – qui a de nombreuses qualités, dont la plus remarquable est de supporter Félix. Elle a seulement des doutes, parfois, sur la santé mentale de son ami, qui a tendance à mélanger fiction et réalité. Cinéphile, Félix écrit des scénarios qu’il n’achève jamais. Jusqu’au jour où, mystérieusement inspiré, il met un point final à L’Hospice de l’Angoisse. L’intrigue se passe à la Niche Saint-Luc, joyeuse maison de retraite où de vieux acteurs terminent leur existence. Dans cet établissement au-dessus de tout soupçon, un cadavre va semer le trouble.

Lire plus